Je Marche pour le Climat

Reprenant les grandes marches protestataires qui ont fait de Gandhi un mythe, une marche mondiale pour le climat était organisé le 21 septembre à l’appel d’associations et d’ONG environnementales (Avaaz, 350.org, la Fondation Nicolas Hulot ou Je vote pour le Climat).

Paris, New York, New Delhi, Melbourne, … Cet événement a rassemblé plus de 600 000 personnes sous le mot d’ordre : « Chefs d’Etats, agissez ! »

 

A Paris, j’ai moi aussi marché pour que les chefs d’Etats changent de logiciel et agissent pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

En effet, les négociations internationales qui ont commencés il y a quelques dizaines d’années avancent très lentement, trop lentement.

 

Il faut donc peser sur ceux qui les mettent en oeuvre. La Marche pour le Climat n’avait pas d’autres objectif. Le 23 septembre qui la suivait, le secrétaire général de l’ONU a convoqué un sommet mondial pour mobiliser les volontés politiques en faveur d’un accord international contraignant lors de la prochaine Convention Mondiale qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

L’objectif est simple: il faut contenir la hausse de la température moyenne de l’atmosphère en-dessous du seuil de + 2°C, qui d’après les scientifiques, provoquera la hausse du niveau de la mer comme la multiplication des catastrophes naturelles.

Pour l’instant nous avons récupéré de jolis photos de nos dirigeants aux milieux de ces foules qui ont envahi les capitales du monde, charge à nous tous de maintenir la pression sur les dirigeants mondiaux pour réclamer une vraie politique mondiale contre le dérèglement climatique.